Dimanche 18 mars

  • Scène Agora - Dimanche 18 mars 2018

  • 11h00 - 11h30
    Des livres à l’essai : Les coups de coeur des libraires de PAGE

    PAGE des libraires apporte son éclairage dans le domaine des essais et du débat d’idées. En répondant au fil rouge du salon Livre Paris, « les écrivains face au monde », les libraires du réseau PAGE proposent leur sélection de coups de cœur sur des titres récents, parus ou à paraître.

    Une rencontre animée par Jean-Antoine Loiseau
    En partenariat avec PAGE des Libraires

    11h30 - 12h30
    En débat : L'écologie est-elle un vœu pieu ?

    Déchaînés sur une scène où ils règnent en « maîtres et possesseurs de la nature », les humains ont fini par épuiser leur théâtre. Si la conscience planétaire de ce rôle mortifère avance, les actes, eux, paraissent dérisoires face à l’urgence. Ambiance crépusculaire ou aube d’un nouveau monde ? Voici comment l’écologie est devenue l’enjeu de notre vie.

    Avec Dominique Bourg (DDB), Catherine Larrère (Presses de Science Po) et Valérie Chansigaud (Actes Sud), Jamel Khermimoun (Al Bouraq)
    Une rencontre animée par Karine Papillaud

    12h30 - 13h30
    Question piège : Un autre monde est-il possible ?

    Peut-on croire aux nouveaux commencements ? Si l'utopie, mot forgé par Thomas More, est la représentation d’une réalité idéale qui n’existe dans aucun lieu, est-elle pour autant irréalisable ici et maintenant ? Des inventeurs de mondes savent en effet introduire de la nouveauté dans le présent et améliorer nos relations aux choses. Avec eux, peut-être est-il permis d’espérer en l’humanité ?

    Avec Rutger Bregman (Seuil) et Matthieu Potte-Bonneville (Verdier)
    Une rencontre animée par Jérôme Skalski
    En partenariat avec L'Humanité

  • 14h00 - 15h00
    Tête-à-tête : Histoire et fiction, concurrence ou consonance ?

    Comme l’historien, le romancier travaille parfois avec des traces et extraie des bribes de mémoires du choeur vibrant du passé. Comme le romancier, l’historien emprunte au récit sa forme pour transmettre des connaissances. Et si, loin d’être concurrentes, la fiction et l’histoire parlaient au fond d’une même voix ? Un historien et un romancier donnent à entendre en avant-première leurs consonances possibles.

    Avec Nicolas Offenstadt (Stock, sortie en septembre) et François Vallejo (Viviane Hamy, sortie en avril)
    Rencontre animée par Eduardo Castillo

    15h00 - 15h30
    Droit de réponse : Le progrès, c’est dépassé !

    Comme un fleuve sorti de son lit, les progrès scientifiques et techniques submergent le présent. Que nous apporte cette crue d’artefacts ? L’amélioration de nos conditions de vie s’accompagne-t-elle d’une prise de conscience ? Que faire pour qu’enfin coïncident le progrès et l’éthique ?

    Avec Etienne Klein (éditions de l'Aube)
    Rencontre animée par Eduardo Castillo

    15h30 - 16h30
    Les clés de l’actu : Que faire avec les fantômes de l'histoire russe ?

    De la révolution d’octobre 1917 à l’effondrement de l’Union soviétique en 1991, que retenir de l’histoire du communisme ? L’ombre portée du régime soviétique plane-t-elle toujours sur la Russie contemporaine ? Quelle place occupent ses pages les plus sombres dans le quotidien des Russes ?

    Avec Alain Blum (Ined), Gouzel Iakhina (Actes Sud) et Sacha Filipenko (éd. des Syrtes)
    Une rencontre animée par Alexis Lacroix
    En partenariat avec L’Express

  • 16h30 - 17h00
    Le livre en tête de... Frédéric Gros

    La parution de "Pour les sciences sociales" aux éditions de l’Ehess offre l’occasion aux chercheurs d’aujourd’hui de présenter 101 textes fondateurs des sciences humaines et sociales. Frédéric Gros revient sur "L’histoire de la folie à l’âge classique" de Michel Foucault, dont il vient de diriger la publication du quatrième tome posthume de "L’histoire de la sexualité : Les aveux de la chair" (Gallimard, 2018).

    Avec Frédéric Gros
    Rencontre animée par Eduardo Castillo

    17h00 - 18h00
    À demain : Les algorithmes vont-ils éclipser le libre-arbitre ?

    En introduisant les réseaux sociaux dans nos existences, le web 2.0 a profondément modifié nos relations sociales. Avec le web 3,4 voire 5.0, c’est bientôt toute notre appréhension du monde qui sera remise en jeu. Sur quelle conception de l’homme s’appuient les Gafam pour développer de nouveaux horizons numériques ? Internet peut-il nous priver de notre liberté ?

    Avec Markus Gabriel (Lattès, Le Livre de poche), Marylin Maeso (éd. de l’Observatoire) et Serge Abiteboul (Le Pommier)
    Rencontre animée par Annabelle Laurent
    En partenariat avec Usbek & Rica


  • En partenariat avec :

    Partenaires Scène AGORA - Livre Paris 2018


Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici