Salon du Livre de Mascate




  • Le Salon du Livre de Mascate un rendez-vous incontournable



    Les Omanais sont unanimes : le Salon international du livre à Mascate constitue la plus imposante manifestation culturelle du Sultanat et l’un des rendez-vous culturels annuels le plus attendu et le plus visité. En effet, dans sa dernière édition qui s’était déroulée fin février 2018, pas moins d’un million de visiteurs s’y étaient rendus. Un chiffre record en regard du nombre d’habitants du Sultanat. Le fait que le pouvoir d’achat par tête d’habitant se situe au deuxième rang des pays du golfe Arabique rend ce rendez-vous très prisé du public et surtout des éditeurs.

    Pendant des années, un débat intense s’est déroulé parmi les animateurs du Salon du Livre de Mascate sur les orientations et les objectifs à atteindre, avant qu’il n’acquière ses lettres de noblesse et ne s’impose comme un rendez-vous culturel et éditorial incontournable sur la scène arabe. Il se distingue aujourd’hui, par rapport aux autres manifestations de ce genre dans le monde arabe, par l’espace de liberté qu’il favorise. « Le temps de la censure et des interdits est révolu », affirme le Ministre Omanais de l’Information Dr. AbdelMounim Al-Hasni.

    Parallèlement à sa mission de base qui est la promotion du livre, le Salon est devenu un espace privilégié de débats et manifestations culturelles de haut niveau. Dans sa dernière édition (2018), pas moins de 200 activités et événements culturels de qualité ont rythmé les dix jours d’ouverture au public. Des grands noms de la culture, hôtes de marque du salon, ont ainsi contribué à l’enrichir en débattant des questions d’actualité qui se posent et s’imposent au monde culturel arabe.

    D’un traditionnel marché du livre et d’un espace favorisant la conclusion de contrats entre éditeurs et auteurs, le Salon s’est transformé également, selon les médias omanais, « en un festival dédié à la culture dans toutes ses variétés à travers l’organisation de récitals poétiques, lectures de textes, des tables rondes intellectuelles et des débats sur les questions qui taraudent le monde de l’édition et les professionnels du livre. »

    Le Salon international du Livre de Mascate, qui a fêté en 2018, sa 23e édition, a pu ainsi transcender sa vocation originelle de marché du livre pour se transformer en un espace culturel, cognitif et économique multidimensionnel et convivial, une fête ouverte aux familles omanaises et expatriées. Parallèlement à ces manifestations culturelles qui accompagnent et enrichissent cet événement, le salon assure la promotion des industries culturelles et permet aux auteurs et aux éditeurs de se rencontrer et d’effectuer des contrats mutuellement bénéfiques.

    Depuis qu’il a déménagé, vers son nouveau siège au Centre des Conférences et des Foires d’Oman (Oman Convention & Exhibition Centre), le Salon a changé radicalement de dimension. Désormais on ne compte pas moins d’un demi-million de titres, dont 35% participant pour la première fois au Salon. Vingt-huit pays ont participé en 2018 à sa 23e édition avec 783 maisons d’édition.

    Selon les éditeurs qui ont participé au Salon et qui ont été interviewés par les médias omanais, « le Salon de Mascate est l’un des plus importants salons arabes du livres. Cela est dû au grand pouvoir d’achat dont disposent les familles qui s’y rendent au grand complet pour acquérir toutes sortes de livres ». Les éditeurs sont agréablement surpris par la grande affluence des visiteurs, leur attrait pour les livres modernes qui s’ajoute à l’engouement pour les livres classiques arabes.

    Le Salon International du livre de Mascate a, ces dernières années, innové en accueillant à chacune de ses éditions une ville omanaise ancienne comme invitée d’honneur. La première à ouvrir cette tradition fut la ville de Nizwa, qui se trouvait alors désignée capitale de la culture islamique. Lui ont succédé les villes de Sohar et de Salalah.

    En introduisant cette nouvelle tradition, le Salon a donné l’opportunité aux villes omanaises de valoriser leurs trésors culturels, leur patrimoine, de faire connaître leurs savants et leurs penseurs à travers l’histoire en leur consacrant des symposiums et des conférences pour public averti. Cette innovation a apporté un certain enrichissement au Salon.

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici