La Maison de France à Mascate tout un symbole


  • La "Maison de France" à Mascate tout un symbole



    Les relations franco-omanaises font partie du riche processus historique de la politique extérieure du Sultanat. Remontant à1660,elles ont connu, sous le règne du Sultan Fayçal Bin Turki un développement remarquable, ce qui avait amené le député François Deloncle (1856-1922) à demander dès 1892 au gouvernement de nommer un consul de France à Mascate afin de s’occuper des citoyens français dans le Sultanat et renforcer la présence française dans le Golfe…

    Le gouvernement répondit favorablement à sa requête mais ce n’est qu’en 1894, sur décision du ministre Gabriel Hanotaux que Paul Ottavi, est nommé premier consul de France à Mascate. Il prend officiellement ses fonctions le 8 novembre de cette année et s’installe dans une belle demeure offerte par le Sultan Fayçal Bin Turki pour servir à la fois de résidence et de consulat. Elle abrite aujourd’hui le Musée franco-omanais, appelé également « la Maison de France » (Bayt Faransa).

    Le Musée franco-omanais est situé dans la capitale Mascate à proximité du Palais Royal (Qasr Al-‘Alam). C’est une demeure historique construite il y a plus de 170 ans et comprenant de nombreuses salles d’exposition.

    Salon du Livre de Mascate

    La première salle est dédiée, entre autre, à la navigation maritime où sont exposés quelques modèles réduits de navires omanais et français. Des habits traditionnels et autres antiquités et photos y mettent en lumière les échanges culturels entre les deux pays. Dans la même salle de précieuses collections de timbres, de documents et de correspondances diplomatiques soulignent les relations bilatérales entre Oman et la France.

    Les premiers timbres postaux émis par Oman remontent à 1970 avec l’accession au trône du sultan Qabous, alors que les plus anciens timbres français présentés datent de 1956.

    La deuxième salle est consacrée à la visite officielle du président François Mitterrand à Oman le 28 janvier 1992. Les photos y célèbrent l’accueil réservé par Sa Majesté le sultan Qabous Bin Said à son illustre hôte et les cérémonies d’inauguration aux côtés du Sultan du Musée franco-omanais, tout comme la cérémonie d’adieu.

    La troisième salle immortalise la visite de Sa Majesté le sultan Qabous Bin Saïd en France, en 1980, la première qu’un souverain omanais effectue dans ce pays. Un plan y détaille ses déplacements à travers le territoire français ainsi que des maquettes miniatures des sites et monuments visités. Dans cette même salle, des photos illustrent la deuxième visite du sultan Qabous en France, entamée le 30 mai 1989 où il était reçu à l’aéroport d’Orly, en grande pompe, par le président François Mitterrand. On y trouve également des cartes et des cadeaux échangés à cette occasion.

    La quatrième salle expose l’histoire de la « Maison de France » (Bayt Faransa), les médailles échangées entre les présidents français et le Sultan d’Oman, des livres omanais et français et des cartes et graphiques soulignant l’histoire de cette demeure ainsi que l’évolution et la consolidation des relations bilatérales.

    Les salles V et VI, situées au premier étage, sont consacrées aux relations franco-omanaises qui remontent au début du XVIIIe siècle. On y trouve des tableaux représentant le duc d’Orléans, vice-roi de France, le roi Louis XIV et diverses correspondances entre les sultans omanais et les chefs d’Etat français. Parmi elles, une lettre adressée par l’Imam de Mascate, Said Bin Ahmad à Louis XIV, ainsi que des portraits de quelques gouverneurs et sultans omanais sous le règne de l’actuelle dynastie Al-Said.

    La septième salle est dédiée à la navigation maritime. On y découvre des maquettes de certains navires omanais et français, des outils et machines utilisés dans la construction navale à la fois à Oman et en France, ainsi que des instruments de navigation.

    Dans la huitième salle sont exposés des photos et des objets montrant les différents habits des peuples omanais et français et relatant leurs coutumes. A cela s’ajoutent diverses scènes de la vie quotidienne à Mascate dans les années cinquante et des scènes similaires de la vie quotidienne dans la région française de Bretagne entre 2010 et 2012. Au bout de la galerie on tombe sur une salle comprenant le bureau du consul où s’étaient succédé jusqu’en 1920 les treize consuls français qui avaient occupé ce poste à Oman.

    Sources :
    • Dr. Mohammad Ash-Shou’ayli dans son livre paru en arabe en 2014 : « La concurrence franco-britannique à Oman entre 1888 et 1913 ».
    • Ces informations sont tirées du site du Ministère du Patrimoine et de la Culture - Sultanat d’Oman

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici